13.06.2024

Le droit à la prise franchit un premier obstacle

Salle du Conseil national

Le problème du manque de stations de recharge à domicile s'accentue. Les ventes de voitures électriques stagnent actuellement, principalement en raison des installations de bornes de recharge empêchées ou retardées. Le Conseil national a reconnu la nécessité d'agir et a adopté la motion «Recharge des voitures électriques dans les immeubles d'habitation».

Ceux qui peuvent recharger à domicile effectuent la transition des véhicules à combustion fossile aux voitures électriques sans difficulté. Une grande partie des utilisateurs actuels de véhicules électriques (selon une enquête auprès des utilisateurs de la mobilité électrique1) disposent d'une borne de recharge à domicile. En revanche, l'absence de possibilité chargement sur la propre place de parc, le garage ou le parking couvert est considérée comme un obstacle majeur à l'adoption de la mobilité électrique..

Plus de 70 % de la population suisse vit dans des logements en location, en propriété par étages ou en coopérative. Avec le taux de propriété le plus bas d'Europe, notre situation est la moins favorable pour le développement de la mobilité électrique, ce qui rend l'action d'autant plus nécessaire. Le Conseil national a reconnu ce besoin et a approuvé aujourd'hui la motion de Jürg Grossen, président de Swiss eMobility. La motion «Recharge des voitures électriques dans les immeubles d'habitation» vise à créer les conditions nécessaires pour que, dans la mesure où la proportionnalité est respectée, les projets de stations de recharge ne puissent plus être interdits. Des dispositions similaires ont été mises en œuvre depuis longtemps dans les pays voisins.

Jürg Grossen s'est montré ouvert quant à la manière de mettre en œuvre la proposition de loi. Dans son intervention en faveur de la motion, il a fait référence à la loi sur les télécommunications, où un droit de tolérance similaire pour les connexions Internet dans les logements est inscrit. Le droit à la prise ne doit pas nécessairement figurer dans la loi sur la location. En ce qui concerne la question du financement, Grossen a fait référence aux guides élaborés avec différentes associations (notamment le HEV, l'association des locataires et l'AES) pour les infrastructures de recharge dans les immeubles d’habitation (location et propriété par étages).

Swiss eMobility accueille favorablement le résultat clair de 110 voix en faveur de l'initiative. C'est une étape importante pour le développement futur de la mobilité électrique en Suisse. D'autres obstacles restent à surmonter. La motion sera prochainement soumise au Conseil des États.



BDEW Enquête auprès des utilisateurs (DACH)

Swiss eMobility – Mobilité électrique pour la Suisse

Swiss eMobility
Weltpoststrasse 5
3015 Berne

+41 58 510 57 90
nfswss-mbltych

 
 

Swiss eMobility – Mobilité électrique pour la Suisse

 
 

Swiss eMobility
Weltpoststrasse 5
3015 Berne

+41 58 510 57 90
nfswss-mbltych

 

© 2023 Swiss eMobility ImpressumProtection des données

Note sur la protection des données
Ce site web utilise des composants externes qui peuvent être utilisés pour collecter des données sur votre comportement. Pour en savoir plus, consultez nos informations sur la protection des données.
Les cookies nécessaires sont toujours chargés
Recherche de voitureStatistiquesNoticesBornes de rechargeFaits mobilité électrique