DES PIONNIERS SUISSES

 
 

1902 | Tri­bel­horn SA à Feld­bach ZH est con­sidéré comme le pi­o­nnier de l’élec­tro­mo­bilité en Su­isse. En 1902 déjà, il a con­struit les pre­miers véhicules munis d’un mo­teur élec­trique. Du­rant près de 20 ans, son en­tre­prise a surtout con­struit des véhicules util­i­taires. Les voitures n’étaient fab­riquées qu’en petit nom­bre et le plus sou­vent en tant que pro­to­types. 


1912 | En 1912, l’élec­tro­mo­bilité a at­teint son apogée jusqu’à au­jourd’hui. 20 fab­ri­cants ont con­struit près de 34'000 voitures élec­triques dans le monde. Les 130 voitures élec­triques de Su­isse alle­mande dis­posent de 29 sta­tions de recharge.


1939 | Le car­bu­rant se raréfiant du­rant le Deuxième Guerre mon­di­ale, on se sou­vient à nou­veau de la propul­sion élec­trique. Les en­tre­prises Elek­trische Fahrzeuge AG et Schweiz­erische In­dus­trie-Gesellschaft four­nissent quelques mil­liers de véhicules élec­triques, no­tam­ment aux ser­vices publics. Dès le début des années cinquante, les mo­teurs à com­bus­tion évin­cent à nou­veau les propul­sions élec­triques.


1985 | En 1985 a eu lieu en Su­isse la première course au monde de voitures mues à l’énergie so­laire. Le Tour de Sol s’est déroulé entre Ro­man­shorn et Genève en pas­sant par Win­ter­thour. 1993 findet die Ve­r­anstal­tung zum let­zten Mal statt.


1988 | La société Hor­lacher AG à Möhlin AG met au point un pro­to­type en forme d'œuf qui at­teint la vitesse re­spectable de 80 km/h avec une puis­sance de seule­ment 11 ch/8 kW.


1989 | Markus Eisen­ring de Niederuzwil SG présente son pre­mier pro­to­type élec­trique, le Strom­boli I. Extérieure­ment cette voiture à deux places rap­pelle le scooter à cab­ine Messer­schmitt des années 50. Il a une au­tonomie d'en­v­i­ron 115 km.


1994 | Nico­las Hayek, alors pa­tron de Swatch, avait fondé avec la mai­son Daim­ler-Benz AG de l'époque la société Micro Com­pact Car AG à Bi­enne BE. L'ob­jec­tif est de dévelop­per une voiture ur­baine économique, de préférence à propul­sion élec­trique. Daim­ler-Benz n'entre pas en matière sur cette dernière propo­si­tion. Nico­las Hayek se re­tire du pro­jet en 1998. La Smart est lancée la même année avec un mo­teur à ex­plo­sion.


1995 | Entre 1995 et 2001, l’Of­fice fédéral de l’énergie a soutenu un essai à grande échelle de véhicules élec­triques à Men­dri­sio. Il a livré des ren­seigne­ments précieux sur l’util­i­sa­tion quo­ti­di­enne, les modèles in­ci­tat­ifs et l’intégra­tion dans le con­cept des trans­ports. 


1996 | Au début des années 1990, une voiture élec­trique à 3 roues et à 2 places du nom de TWIKE a été développée et pro­duite d’abord en Su­isse, puis en Alle­magne. Jusqu’à au­jourd’hui, quelque 1000 ex­em­plaires ont été fab­riqués. Compte tenu du type de con­struc­tion et du prix, elle reste un véhicule pour idéal­istes. Mais la con­struc­tion légère et la tech­nique de bat­ter­ies mon­trent le chemin à suivre. 


2001 | La société Cree AG à Siel con­struit 80 ex­em­plaires du mono­place SAM. Roulant sur trois roues, cette voiture élec­trique fu­tur­iste n'est pas en­core pro­duite en grande série jusqu'à présent.


2007 | L'in­vestis­seur su­isse Lorenzo Schmid présente son pro­to­type Mind­set. Bien qu'une pro­duc­tion en série ait été an­noncée à plusieurs reprises dans le passé, il n'ex­iste pour le mo­ment que cet ex­em­plaire.


Rap­pelant la forme d'un cig­are, l'eTracer de la société Par­aves de Win­ter­thour ZH entre dans la pro­duc­tion en série.


2009 | Au Salon de Genève, Marco Pif­faretti a présenté la Lampo, une deux-places décapotable de 270 ch. Ce modèle reste un pro­to­type comme la Lampo 2 de 2009. La Lampo 3 a suivi en 2011.

La mai­son Brusa AG, spécialisée dans la propul­sion élec­trique et coopérant avec de nom­breux grands groupes au­to­mo­biles, développe avec la Haute école tech­nique de Buchs SG le modèle Brusa-Spy­der, une deux-places dotées de deux mo­teurs de 271 ch/200 kW.


2010 | Depuis 2010, l'Académie de la mo­bilité or­gan­ise chaque année le congrès de la mo­bilité élec­trique. Cet événe­ment offre une plate-forme in­ter­dis­ci­plinaire prop­ice à l'échange de con­nais­sances et aux dis­cus­sions. La première édi­tion du Forum a vu se concrétiser "la Charte de Lucerne", décla­ra­tion d'in­ten­tion de tous les ac­teurs engagés pour le développe­ment de la mo­bilité élec­trique. La "Charte" a débouché sur "le Chal­lenge de Lucerne", lequel en­gage les sig­nataires à présen­ter leurs ob­jec­tifs et leurs réal­i­sa­tions.

Tech­nique­ment et op­tique­ment iden­tiques, les pe­tites voitures Mit­subishi i-MiEV, Citroën Zero et Peu­geot I-On sont les pre­miers modèles élec­triques pro­duits en grande série.

Dans le cadre du pro­jet Alp­mo­bil, les hôtes ont pu tester 60 voitures élec­triques dans la région touris­tique du St-Gothard (Meirin­gen, Hasli­tal et Conches) pen­dant trois mois en été 2010. 


2011 | Créé en 2011, le Forum su­isse de la mo­bilité élec­trique comme un cen­tre de compétence de la mo­bilité élec­trique pro­pose par ailleurs des mesures ac­com­pa­g­na­tri­ces pour la com­mer­cial­i­sa­tion de ce mode de trans­port. Il est ques­tion égale­ment de co­or­don­ner le proces­sus d’élec­tri­fi­ca­tion du trafic routier, afin de le ren­dre à la fois ef­fi­cace, utile aux us­agers et re­specteux de l’en­vi­ron­nement.

Nis­san lance en au­tomne la voiture élec­trique Leaf qui sera suivie des ver­sions tech­nique­ment iden­tiques Chevro­let Volt et Opel Am­pera à propul­sion élec­trique et petit mo­teur à essence pour accroître l'au­tonomie.


2012 | L'as­so­ci­a­tion "Swiss eMo­bil­ity" vient d'être fondée à Berne à l'ini­tia­tive de l'Académie de la mo­bilité. Elle s'en­gagera au niveau poli­tique pour le développe­ment com­mer­cial de la mo­bilité élec­trique en Su­isse. 


2012 | La Su­isse est un des pre­miers pays du monde à s'équiper d'un réseau cou­vrant tout le ter­ri­toire de sta­tions de recharge rapide pour des voitures élec­triques usuelles.

En of­frant la pos­si­bilité de faire le plein d'élec­tricité 24 heures sur 24, rapi­de­ment et sim­ple­ment, EVite comble une la­cune im­por­tante sur la voie con­duisant au succès de la mo­bilité élec­trique. Le pro­jet EVite est actuelle­ment une ini­tia­tive fi­nancée par le secteur privé sous l'égide de l'as­so­ci­a­tion Swiss eMo­bil­ity.


2014 | Le 19.11.2014, le Con­seil na­tional a ap­prouvé le pos­tu­lat 14.3997 "Con­di­tions préal­ables à la mise en place d'un réseau de sta­tions de recharge rapide pour véhicules élec­triques sur les routes na­tionales". Le Par­lement a ainsi ou­vert la voie au développe­ment du réseau de recharge sur les au­toroutes. 


2015 | Le 12.03.15, le pos­tu­lat 14.3997 "Con­di­tions préal­ables à la mise en place d'un réseau de sta­tions de recharge rapide pour véhicules élec­triques sur les routes na­tionales" a été adopté par le Con­seil na­tional. Plus d'info.


2015 | Le 16.06.2015, l'as­so­ci­a­tion Swiss eMo­bil­ity a or­ga­nisé sa première "Journée de la mo­bilité élec­trique" et qu'elle a présenté, dans le cadre d'une man­i­fes­ta­tion à Berne, son plan de mesures pour pro­mou­voir la mo­bilité élec­trique sous le nom de "via elec­tra".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

2011

2011

Les véhicules électriques existent depuis le 19ème siècle. Mais entre-temps les véhicules électriques ont été évincés par les voitures à essence et diesel. Les véhicules électriques progressent à nouveau. En 2011, quelque 700 voitures électriques munies de batteries circulent sur les routes suisses et leur nombre devrait atteindre les 100’000 d’ici 2020.

 
 

 
 

Liens

 
 

 
 

Electrifying 100

Le magazine spécialisé “Automotive News” honore les 100 précurseurs les plus importants en matière de mobilité électrique. Sur la liste illustre, à côté du fondateur de Tesla - Elon Musk - et du Président américain Barack Obama, figure aussi le suisse Joseph Brusa de BRUSA Electronics SA.
Logo

Nous activons la mobilité électrique.

 

Swiss eMobility
c/o Académie de la mobilité du TCS
Maulbeerstrasse 10
3001 Berne
Tél +41 (0)58 827 34 09
nfswss-mbltych

 
 
Swiss e-Mobility

Wir machen Elektromobilität möglich.

 
 

Swiss eMobility
c/o Académie de la mobilité du TCS
Maulbeerstrasse 10
3001 Berne
Tél +41 (0)58 827 34 09
nfswss-mbltych

 

© 2019 Swiss eMobility c/o Mobilitätsakademie         Impressum

© 2019 Swiss eMobility c/o Mobilitätsakademie

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen
Recherche de voitureStatistiquesNoticesBornes de rechargeFaits mobilité électrique