08.12.2020

eAgenda: dix demandes pour le déploiement de la mobilité électrique

En novembre, la direction de Swiss eMobility a défini les points clés des actions politiques. Ils sont repris dans le nouvel eAgenda et englobent dix requêtes devant permettre de conduire la mobilité suisse dans un avenir purement électrique, exempt d’énergies fossiles.

Pour réaliser les objectifs relatifs au climat et aux émissions ainsi que les directives de la Stratégie énergétique 2050, une réduction massive des besoins énergétiques et des émissions des gaz à effet de serre est prévue. Elle ne sera possible qu’avec une électrification rapide et complète de la motorisation. La mobilité électrique est la pierre angulaire de la nouvelle mobilité. Elle mise sur les énergies renouvelables, une utilisation efficace de l’énergie, une mise en réseau intelligente des modes de transport et sur des services de mobilité dimensionnés selon les différents besoins. Swiss eMobility formule dix requêtes pour favoriser le déploiement de la mobilité électrique:

1. Soutenir financièrement l’offensive en faveur des infrastructures de recharge
Des infrastructures de recharge en quantité suffisante doivent être mises à disposition de toute urgence, aussi bien au domicile que dans l’espace public. La mise en place et le développement d’un réseau de recharge intelligent et tourné vers l’avenir doivent être soutenus financièrement à tous les niveaux politiques.

2. Accès aux possibilités de recharge
Les véhicules électriques doivent pouvoir être rechargés sur l’ensemble du territoire, aussi bien au domicile que dans l’espace public. Les locataires et les propriétaires par étage doivent avoir le droit d’installer à leurs frais une infrastructure de recharge dans les bâtiments existants et les nouvelles constructions. Il convient également de garantir durablement l’accès aux bornes de recharge publiques et leur exploitation. Pour cela, le réseau doit assurer une sécurité d’approvisionnement sans faille.

3. Impôts selon les émissions et l’efficacité énergétique
Les émissions de CO2 et l’efficacité énergétique doivent être prises en compte dans l’imposition des véhicules. Les véhicules à faibles émissions et économes en énergie doivent être avantagés, quel que soit le type d’imposition, d’ici 2035.

4. Informations utiles pour les consommateurs
Les informations concernant les aspects écologiques, d’efficacité énergétique et les coûts des véhicules doivent être indiquées de manière claire, comparable, homogène et réaliste pour toute la durée de vie du véhicule.

5. Objectifs d’émission ambitieux
Les objectifs suisses d’émissions de CO2 pour les véhicules nouvellement immatriculés doivent être au moins aussi ambitieux que ceux de l’UE. Les dispositions visant à faciliter la réalisation des objectifs d’émission ne doivent pas aller au-delà de celles de l’UE. Des mesures d’aide comparables à celles de l’UE sont à prévoir.

6. TIM sans énergie fossile dès 2035
À partir de 2035, seuls les véhicules qui n’émettent pas de CO2 devraient pouvoir être immatriculés en Suisse. Les mesures doivent être définies de sorte à ce que la mobilité individuelle soit axée assez tôt et en continu sur la sortie des énergies fossiles. Quelques exceptions peuvent être prévues en tenant compte de l’évolution du marché et des domaines d’application.

7. Transports publics sans énergie fossile dès 2030
À partir de 2030, seuls les véhicules des transports publics qui n’émettent pas de CO2 devraient pouvoir être immatriculés en Suisse. Quelques exceptions peuvent être prévues en tenant compte de l’évolution du marché et des domaines d’application. Des aides concernant l’achat des véhicules, les infrastructures de recharge et les systèmes de gestion énergétique intelligents sont à prévoir.

8. Soutien d’une logistique exempte d’énergies fossiles
Pour le trafic des poids lourds ne produisant pas de CO2, une exonération de la RPLP doit être accordée jusqu’à 2035 au plus tard. Des règles spéciales relatives aux restrictions le dimanche et la nuit doivent être prévues pour les véhicules utilitaires ou de transport peu bruyants. Il faut soutenir le développement du marché des véhicules utilitaires électriques.

9. Faire progresser l’électrification et l’automatisation de tous les modes de transport
Des cadres optimaux doivent être mis en place pour l’électrification et l’automatisation de tous les modes de transport (terrestres, maritimes, fluviaux et aériens). La base juridique nécessaire pour cela doit pouvoir être simplifiée et adoptée afin de permettre l’accélération de l’introduction sur le marché.

10. Supprimer les barrières aux systèmes de transport électriques innovants
Les barrières à l’utilisation de véhicules entièrement ou partiellement électriques, comme les vélos cargo ou les mini/petits véhicules partagés qui fonctionnent (en partie) à l’électricité sont à éliminer. Les infrastructures doivent être axées sur une utilisation communautaire. Les services à la mobilité basés sur la motorisation électrique comme l’E-Carsharing doivent être soutenus.

«Dans quelques années, une grande partie des voitures seront électrifiées. La mobilité électrique est incontournable», déclare Morten Hannesbo, CEO du groupe AMAG et membre de la direction de Swiss eMobility. «Nous devons désormais créer les cadres nécessaires pour cela - l’eAgenda en définit les points clés. Aussi bien les acteurs politiques que notre secteur automobile doivent se montrer beaucoup plus actifs. Le secteur automobile doit se fixer des objectifs nettement plus ambitieux et promouvoir la mobilité électrique de manière plus systématique et soutenue.»

AMAG CEO Morten Hannesbo

membre du comité de Swiss eMobility Morten Hannesbo (CEO AMAG Group)

L’eAgenda est aussi un pilier pour la réalisation des objectifs environnementaux et climatiques suisses. «L’électricité issue d’énergies renouvelables sera à l’avenir le principal vecteur énergétique de la Suisse. Presque tous les modes et systèmes de transport reposeront sur elle. L’eAgenda prépare le terrain pour cette évolution», selon Jürg Grossen, président de Swiss eMobility.

La Suisse n’est pas la seule à souhaiter une mobilité exempte d’énergies fossiles. Suivez les évolutions internationales sur la réglementation des motorisations à combustibles fossiles.

Logo

Nous activons la mobilité électrique.

 

Swiss eMobility
c/o Académie de la mobilité du TCS
Maulbeerstrasse 10
3001 Berne
Tél +41 (0)58 827 34 09
nfswss-mbltych

 
 
Swiss e-Mobility

Wir machen Elektromobilität möglich.

 
 

Swiss eMobility
c/o Académie de la mobilité du TCS
Maulbeerstrasse 10
3001 Berne
Tél +41 (0)58 827 34 09
nfswss-mbltych

 

© 2021 Swiss eMobility c/o Mobilitätsakademie

© 2021 Swiss eMobility c/o Mobilitätsakademie

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen
Recherche de voitureStatistiquesNoticesBornes de rechargeFaits mobilité électrique